Accueil > Entreprendre & travailler > Agriculture > Le laboratoire de phytopathologie

Le laboratoire de phytopathologie

Le laboratoire de phytopathologie offre des services de diagnostic et de conseils en maladies et ravageurs de plantes, arbustes, arbres et pelouses. L’analyse phytopathologique consiste en des observations macro- et/ou microscopiques sur feuilles, branches, tiges et racines de plantes symptomatiques. Pour chaque cas observé, un conseil phytosanitaire est établi sous forme de rapport phytopathologique. Afin de respecter au mieux l’environnement, de préserver la biodiversité et la santé humaine, ce conseil met en avant, quand cela est possible et en fonction des cas, un maximum de mesures prophylactiques et biologiques/naturelles pour éviter la propagation des maladies et ravageurs aussi appelés « pests ».

Fin 2014, afin d’anticiper plus rapidement les attaques de nuisibles et de renforcer ses conseils pour la saison 2015, le laboratoire de phytopathologie s’est abonné aux systèmes d’avertissement du Centre d’Essais Horticoles de Wallonie (CEHW) en horticulture, pépinières et espaces verts.

Prélèvement d’un échantillon

Un symptôme sur feuille peut provenir d’un problème racinaire. L’apport de fragments de racines, en plus des parties de la plante présentant des symptômes, est indispensable à un bon diagnostic. Téléchargez notre fiche explicative pour le prélèvements d’échantillons.

L’asbl BWAQ réalise également des prélèvements de terre et d’échantillons en vue d’analyses phytopathologiques pour les particuliers. 

L’apport de l’échantillon doit être accompagné d’une fiche de demande d’analyse, dûment complétée et signée. L’équipe du CPAR est disponible pour vous aider à remplir cette fiche lors du dépôt de l’échantillon.

Des symptômes sur plante ne sont pas forcément causés par un pathogène. Un manque d’éléments, un déséquilibre, une texture non adaptée du sol peuvent conduire à l’affaiblissement du végétal.

La mise en place d’une plante, d’un arbuste ou d’un arbre ainsi que l’installation d’une pelouse doit donc se réaliser sur un sol adapté et suffisamment riche en matières organiques et assimilables afin de diminuer ce risque d’affaiblissement et l’apparition future de pathogènes et de ravageurs. Vous pouvez télécharger ici notre fiche d'analyse de sol.

 

Système d’avertissement de maladies fongiques en céréales

Le laboratoire de phytopathologie participe, en collaboration avec l’asbl Brabant wallon Agro-Qualité (BWAQ), aux avertissements en céréales (forment et escourgeon) du réseau de l’asbl CADCO (Centre agricole pour le développement des céréales et oléoprotéagineux).

Le système d’avertissement consiste en des observations de maladies fongiques en champs sur des parcelles exemptes de traitements fongicides et contenant des variétés sensibles à différentes maladies en cultures de céréales. Le but est d’évaluer le moment le plus opportun pour traiter, s’il y a lieu, et de diminuer le nombre de traitements à l’aide de produits phytopharmaceutiques effectués sur la saison culturale. Les agriculteurs sont prévenus chaque semaine de l’évolution de la situation via un e-mail ou par voie de presse.

En escourgeon, les observations se font exclusivement sur les feuilles. Les maladies recherchées sont l’heminthosporiose, la rhynchosporiose, l’oïdium, la rouille naine et la ramulariose. En froment, les observations sont réalisées sur les feuilles, les pieds et les épis. Les maladies à observer sont la septoriose, l’oïdium, la rouille jaune, la rouille brune, l’helminthosporiose, la fusariose, le rhizoctone et le Piétin verse.

 

Lien vers le site de l’asbl CADCO : www.cadcoasbl.be

Le centre provincial de l'agriculture et de la ruralité (CPAR)

17 rue St-Nicolas
1310 La Hulpe - Heures d'ouverture de 9h00 à 16h00 du Lundi au Vendredi

Téléphone : 02 656 09 70

Email :
agriculture@brabantwallon.be