Action Radon 2017: sensibiliser et apporter des solutions adaptées

Le radon est un gaz radioactif inodore, incolore et insipide qui, lorsqu’il est inhalé, atteint les poumons et irradie les tissus, ce qui peut les endommager et provoquer un cancer.

Du 1er octobre au 31 décembre 2017, le Brabant wallon, via son Service d’Analyses des Milieux Intérieurs (S.A.M.I.) et en partenariat avec les 4 autres provinces wallonnes, l’Agence fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN) et la Cellule Régionale d'Intervention en Pollution Intérieure de Bruxelles Environnement (CRIPI), organise l’Action Radon 2017.

Durant cette période, tout citoyen peut commander un test de détection du radon sur le site www.actionradon.be

Le coût d’un détecteur est de 20 euros.

Actuellement, seul 1,8% des ménages situés en Brabant wallon connait le taux de radon dans son logement.

Inodore, incolore et insipide, le radon est un gaz radioactif naturellement présent dans les sols et les roches. Depuis le sous-sol, il peut s’infiltrer dans n’importe quel bâtiment par les fissures, les passages des tuyaux sanitaires et de chauffage, etc.

Lorsqu’il est inhalé, il atteint les poumons et irradie les tissus, ce qui peut les endommager et provoquer un cancer. Après la cigarette, le radon est la deuxième cause de cancer du poumon dans notre pays. Il causerait chaque année environ 480 cas de cancer du poumon.

En Belgique, pour des raisons liées à la nature du sous-sol (présence de schiste), le sud du pays est plus touché par le radon que le nord.

Dans la Province du Brabant wallon, suite aux mesures réalisées lors des campagnes de détection précédentes, certaines communes ont été identifiées comme à risque de présence du radon.

Lorsque la concentration en radon est trop élevée, les partenaires de l’Action radon accompagnent le propriétaire dans un processus de remédiation. En fonction du type de construction et du taux mesuré, les actions de remédiation à envisager vont de l’obturation des voies de passage du radon à l’amélioration de la ventilation, jusqu’à l’aspiration de l’air dans le sol sous la dalle.

 

Retour aux news